Quand vient le Black Friday, du côté des commerçants, on s’approvisionne en conséquence, on communique intensément pour attirer le maximum de personnes, on appâte avec des offres alléchantes, et on va même jusqu’à créer son logo gratuit revisité pour l’occasion. Dans le rang des consommateurs, l’on est irrémédiablement attiré par les messages promotionnels affichés en grande pompe. A un point tel qu’on en oublie d’être vigilant, et qu’on réalise de mauvaises affaires sans s’en rendre compte. Comment corriger ce point ? Petit guide du Black Friday à destination des acheteurs !

A la découverte du Black Friday français

Le concept du Black Friday est originellement un concept américain. Aux Etats-Unis et au Canada, cet événement est organisé au lendemain de la fête de Thanksgiving, et sert de lancement pour les achats de fin d’année. C’est tout récemment, en novembre 2014, par le biais des enseignes Auchan, Géant Casino, La Redoute, Darty et Fnac, que l’idée débarque en France et prend le nom de « Vendredi Noir ». Mais il faut constater que l’appellation ‘Black Friday’ s’est également importée dans l’Hexagone, et demeure bien plus employée que son équivalent français. Passons à présent aux choses sérieuses. Quelles sont les règles à suivre pour réaliser de bonnes affaires lors du Black Friday ?

Règle n°1 : l’anticipation

Dans la plupart des communications autour de l’événement promotionnel que constitue le Black Friday, les éléments les plus souvent ressortis sont les réductions et la date. Mais vous ne devez pas vous attarder outre-mesure sur cette dernière. Bien avant le jour J, votre Black Friday doit avoir commencé. Faites la liste des objets que vous souhaitez acquérir mais qui coûtent trop cher en temps normal ; assurez-vous qu’ils font bien partie des articles mis en promotion par une boutique ou une autre pour le Black Friday, et notez leur prix habituel.

Règle n°2 : la ponctualité

Etant donné que le Black Friday est très attendu par de nombreux acheteurs, la plupart des articles en stock au niveau des magasins partent comme de petits pains. Comme vous, beaucoup de consommateurs ont planifié faire des achats durant cette période, qui rivalise désormais avec les traditionnelles soldes. Résultat : seuls les premiers sont assurés de ne pas subir les affres des stocks épuisés. Soyez donc parmi les premiers, le premier jour, à la première heure !

Règle n°3 : la suspicion

Le Vendredi Noir est sans doute l’une des rares fois où l’on vous recommandera d’être suspicieux. Mais pour cette fenêtre promotionnelle, la suspicion est tout simplement nécessaire. Le fait est que certains marchands jouent sur l’affichage pour vous faire croire à des avantages qui n’existent pas. Le prix normal est gonflé et barré, puis réécrit en clair. Il est donc aisé de penser que le prix gonflé correspond au prix habituel, et que vous bénéficiez d’une belle réduction, alors qu’il n’en est rien. C’est donc ici que les notes prises selon la règle 1 deviennent utiles. Si vous décelez une telle entourloupe, réclamez, et la vérité sera probablement rétablie.

En suivant à la lettre ces règles, vous réaliserez assurément de très bonnes affaires lors du Black Friday. Par ailleurs, retenez que certaines boutiques physiques suivent aussi la tendance. Les mêmes principes s’appliquent alors pour elles. Bons achats !