En moyenne, ce sont 2800 heures que nous passons par an dans notre lit. Il est donc important de s’assurer que celui-ci offre tout le confort douillet requis afin que nous puissions passer des nuits paisibles. Lorsque l’on parle du lit, plusieurs éléments peuvent être mis en avant, on peut en premier lieur parler du matelas mais également du linge de lit. C’est de ce dernier critère dont il sera question dans cet article. Le linge de lit comprend essentiellement la couette et les draps. Le choix de la matière et le choix du tissage sont deux éléments déterminants à prendre en compte dans le choix de votre linge de lit. 

Le choix des matières

On trouve essentiellement trois matières : le lin, le coton et le métis. Parlons d’abord du lin. En faisant le choix du lin pour votre couette et vos draps, vous faites le choix d’une valeur sûre. A l’instar du coton, le lin est une fibre naturelle possédant des propriétés de thermorégulation. Le lin permet de bien évacuer l’humidité tout en conservant la chaleur. Vous pourrez apprécier le confort du lin en toute saison. Notons également que le lin est très résistant, il ne se détériore avec le lavage, il devient au contraire plus doux au toucher avec le temps.

A côté du lin, on a le coton, c’est également une fibre naturelle qui possède des propriétés d’absorption ainsi qu’une douceur au toucher. Le coton confère à votre linge de lit des qualités de confort et de résistance. Si votre cœur balance entre le lin et le coton, vous pourrez également faire le choix du juste milieu, en optant pour le métis. Le métis contient 45% de lin et 55% de coton. C’est le moyen idéal pour coupler les qualités des deux matières.

Le choix du tissage pour les draps de lit

Le tissage renvoie à la manière d’entrecroiser les fils qui peut donner lieu à plusieurs caractéristiques du soyeux à l’extensible en passant par le duveteux. Vous aurez le loisir de choisir entre la percale, le satin et la flanelle. La percale de coton est élaborée avec de longues fibres de coton. Elle se caractérise par un tissage serré et régulier. Le satin quant à lui est obtenu à partir d’un tissage très serré qui le rend doux au toucher. La flanelle quant à elle est extrêmement douce.