Dans les campagnes françaises, les jardins sont souvent ravagés par les nuisibles comme les sangliers, les renards ou des chevreuils. Les sangliers sont très dévastateurs des jardins et les barrières sont la plupart du temps inefficaces compte tenu de la force de ces animaux. En effet, pour chercher leur nourriture, ils sont amenés à faire d'énormes trous et à déplacer des pierres, voire des rochers. Les propriétaires sont souvent désarmés face aux ravages des hardes et les battues sont souvent insuffisantes pour éviter les dégâts. 

Quelles sont les solutions bio pour protéger son jardin ?

Il existe des répulsifs pour les sangliers totalement bio. Il s'agit d'une bonne solution pour éviter que son jardin soit saccagé tout en protégeant l'environnement. En effet, les répulsifs chimiques doivent être proscrits, car ils sont très néfastes pour notre environnement surtout si le propriétaire exploite un potager. Ces répulsifs bio repoussent les sangliers, mais aussi les taupes, les renards ou les campagnols par l'odeur dégagée. Il s'agit donc d'une barrière odorante efficace et totalement inoffensive pour les autres animaux. Les insectes pourront continuer à butiner dans votre potager sans danger. Les chevreuils sont aussi très néfastes dans les jardins ou les exploitations agricoles. Il est également difficile de les chasser ou d'éviter qu'ils ne mangent toutes les cultures. Les répulsifs sont également indispensables.

Existe-t-il d'autres solutions contre les nuisibles ?

Les nuisibles font souvent l'objet de battues dans les campagnes dans la mesure où ils prolifèrent et génèrent beaucoup de dégâts. Les sociétés de chasse sont amenées à utiliser des produits attractifs pour attirer les animaux nuisibles sur un point fixe. Cette solution permet d'être certain de tuer assez d'animaux lors d'une battue. Ces produits sont également utilisés pour repousser des lézards ou des serpents tout en préservant l'environnement. Les bonnes vieilles recettes d'autrefois peuvent également être utiles notamment en dispersant des cheveux coupés dans tout son jardin. La seule difficulté est qu'il faut renouveler l'opération très fréquemment pour que les sangliers ne s'habituent pas à l'odeur.