Trouver un parquet à la mesure de ses attentes, c’est un exercice qui se révèle parfois bien plus complexe qu’on ne l’aurait cru. Il est assez difficile de choisir le parquet en chêne massif idéal pour l’intérieur de sa maison. C’est alors très intéressant d’avoir un guide pour effectuer le bon choix. Nous vous révélons ici quelques conseils pour vous en sortir. Si vous êtes dans le domaine de la construction, vous l’auriez compris, les modèles sont nombreux et les matériaux le sont tout autant. Mais en général, les parquets de bois les plus récurrents sont le parquet chêne et le parquet châtaignier.

 

Les éléments indispensables pour placer un parquet en chêne massif ?

Pour clouer un parquet en chêne massif, certains matériaux s’avèrent indispensables. Comme pour n’importe quel travail manuel, le crayon est un outil très important. Et puisqu’il s’agit de parquets, vous aurez besoin des clous à tête plate ou à tête d’homme, d’un marteau et d’un chasse-clou. Pour une pose bien droite, l’artisan doit aussi utiliser une scie égoïne, une scie sauteuse, un mètre, un niveau à bulle et du ciment ou du plâtre. A ces matériaux, on peut ajouter des lambourdes, un pistolet pneumatique, une règle, une équerre et des cales en bois (en chêne si possible). Ces cales de bois devront avoir entre 8 et 10 millimètres. Pour placer un parquet en bois de chêne, que l’on soit un amateur ou un professionnel de cette activité, le pistolet pneumatique doit être employé.

 

Quelles sont les étapes de la pose ?

On peut généralement compter 7 grandes étapes pour la pose d’un parquet en chêne massif. Pour commencer, il faudra poser les lambourdes perpendiculairement au positionnement futur de votre parquet. Celles-ci doivent garder un espacement de 30 à 40 centimètres, pour favoriser un certain niveau d’espacement à partir du seuil de la maison. La deuxième étape consiste à fixer ces lambourdes grâce à du ciment ou du plâtre. A cette étape, il est important de contrôler au fur et à mesure, le niveau entre les lambourdes. Il est aussi tout à fait possible d’utiliser des cales en bois à visser dans le sol, cela pour consolider la pose. C’est d’ailleurs la méthodologie que suit Surface-Parquet pour vous offrir des pièces resplendissantes au sein de votre nid douillet.

C’est après ces deux premières étapes que la pose proprement dite commence. Pour ce faire, tout le long du mur, on aligne les lames à l’aide de la règle et de l’équerre. S’en suit le positionnement du premier rang de parquets de chêne massif, entre les lames et le mur. Les cales de bois provisoires doivent être posées entre le mur et les lames. Prenez le soin de bien appuyer avec les pieds. Avec un marteau, clouez sur les lambourdes ainsi que les lames. Le chasse-clou sera utilisé plus tard, pour mieux enfoncer la pointe. La pose des lames continue de la manière ainsi définie. Pour finir, après le retrait des cales de bois, il importe d’ajuster le seuil sur les lambourdes et de clouer les plinthes.

Le parquet en chêne, un excellente parquet

Pour moderniser une pièce, le parquet en chêne massif est l’option pour laquelle beaucoup de particuliers penchent. Ce genre de parquets n’a pas qu’un intérêt esthétique. Il est aussi très usité pour des questions d’étanchéité et même d’isolation. Il fait très bien barrage à la chaleur et diminue les risques d’érosion. Le chêne est un bois très solide et les lames de bois utilisées pour le parquet de la pièce peuvent facilement supporter le poids des meubles et de tout autre objet lourd.