Le milieu de la beauté n'est pas si inaccessible que ça. Avec une bonne formation et de solides recommandations en poche, les meilleur(e)s se fraieront un passage rapidement et atteindront leurs objectifs. Pour vous, nous passons en revue les raisons pour lesquelles les écoles de maquillage offrent de prometteurs débouchés, avant de s'intéresser aux qualités indispensables à posséder pour exercer dans les meilleurs conditions.

Des formations complètes

Afin de répondre à la demande, tant du milieu que des élèves, certaines écoles proposent par exemple d'étudier le maquillage de mariage, les smoky eyes, le classic lift, … Pour celles et ceux qui souhaiteraient se former pour un évènement particulier, comme un défilé de mode, ou qui auraient besoin d'apprendre une technique particulière pour créer des « effets spéciaux », il est possible de se concocter soi-même son programme. De l'utilisation des pinceaux à l'étude de la morphologie, les cours de maquillage garantissent un cursus complet pour augmenter les chances d'insertion professionnelle des étudiant.e.s après obtention de leur certificat ou de leur diplôme. De plus, la possibilité de réaliser des stages lors de défilés ou pour des chaînes de télé permettent la vérification et la consolidation de la théorie.

Les qualités indispensables

Il faut posséder un sens artistique, ne pas avoir peur d'oser, d'imaginer des maquillages qui sortiront des sentiers battus, afin de s'adapter au mieux aux particularités de chaque situation. La patience et la minutie sont également très importantes, certaines séances pouvant en effet demander de longues heures de travail. Ce qui implique qu'un bon relationnel s'avère lui aussi nécessaire, car maquilleur.se et maquillé.e peuvent être amené.e.s à passer beaucoup de temps en compagnie l'un de l'autre. Dans le milieu de la mode, parler anglais couramment  est indispensable, car tous les mannequins ne parlent pas français. En contact avec des célébrités les maquilleurs(euses) s'abstiendront de répéter les confidences qui leur ont été faites. Enfin, si la fonction inclut des conseils, un sens de la pédagogie peut toujours être utile.

Grâce à une formation en école, les beauty addicts pourront se confronter à la réalité du métier et s'assurer qu'elles sont bien « faites pour ça ». Ou pas…