Vous constatez sûrement que de plus en plus de personnes procèdent à des travaux de rénovation énergétique pour se conformer à la prochaine RT. La plupart d’entre elles investissent dans un nouveau radiateur en fonte. Cette solution présente de nombreux avantages, mais avant de la découvrir, voyons le fonctionnement de cet équipement.  

Comment le radiateur en fonte fonctionne-t-il ?

Pour fonctionner, un radiateur en fonte a besoin d’eau chaude. Il est connecté au système de chauffage principal d’une maison. Son aptitude à emmagasiner et à restituer la chaleur lui permet de fournir une chaleur homogène et progressive dans chaque partie du logement.

Cet émetteur peut convenir à la quasi-totalité des chaudières, allant du fioul aux pompes à chaleur air/eau, en passant par le gaz et le bois. Il n’est donc pas nécessaire de le remplacer même si vous changez d’énergie.

Quels sont ses atouts ?

Bien qu’il ne soit pas le plus récent des émetteurs, le radiateur en fonte continue d’avoir la cote auprès de nombreux ménages. Cela est dû à ses nombreux avantages, y compris son esthétisme. Cet émetteur s’adapte en effet aisément avec les tendances actuelles. Cerise sur le gâteau, il est possible de le personnaliser facilement.

Le radiateur en fonte est aussi un outil pratique, fournissant un excellent confort thermique et une atmosphère douce et chaleureuse dans une maison. Il faut ajouter à ces avantages les économies liées à sa capacité à émettre de la chaleur, même s’il est éteint. En outre, sa robustesse lui permet d’avoir une durabilité appréciable.

Et ses inconvénients ?

On peut émettre toutefois quelques reproches au radiateur en fonte. C’est le cas, par exemple, du fait qu’il est plus encombrant, notamment si la surface disponible est réduite. Il faut cependant le reconnaître, cet inconvénient ne peut pas faire oublier qu’il s’agit d’un outil à la fois esthétique et pratique pour l’amélioration de la performance énergétique d’un logement.