Les assurances maladie se sont développées pour prendre en charge les coûts financiers liés à la santé des citoyens de la plupart des pays de l’Europe. France, Belgique, Suisse, les conditions de cotisation et de protection sont différentes. Voici quelques informations pour y voir plus clair !

L’assurance maladie : pour quelles raisons ?

L’assurance maladie a été imaginée pour garantir un accompagnement financier des affiliés tout au long de leur vie, afin de supporter les frais liés à une maladie ou à un accident. Le milieu de la santé et la prise en charge des assurés sont en pleine mutation depuis quelques années. Avec le vieillissement de la population et l’apparition de nouvelles maladies chroniques, il est important que les citoyens soient correctement protégés par la caisse d’assurance maladie.

Le milieu professionnel est également en profonde mutation et de nouveaux statuts font leur apparition. On a pu ainsi constater l’explosion des créations d’entreprises individuelles ou du statut de travailleur indépendant. Il est primordial que les caisses d’assurance maladie évoluent avec tous les changements de la société.

L’assurance maladie est également un véritable moteur dans les innovations thérapeutiques et l’amélioration de la qualité des soins. Elle aide à réguler et à réduire les coûts des traitements, mais aussi des appareils médicaux. Elle contribue à l’efficience des systèmes de prise en charge de la santé.

L’assurance maladie dans différents pays

Selon les pays, les systèmes de santé et de prise en charge des coûts financiers par les caisses d’assurance maladie ne sont pas les mêmes.

L’assurance maladie en Suisse

L’assurance maladie sociale en Suisse est régie par une loi fédérale sur l’assurance maladie (LAMal). Elle indique que tous les citoyens doivent être obligatoirement assurés contre les risques liés à une maladie ou la prise en charge des conséquences d’un accident. En Suisse, l’assurance maladie est uniquement gérée par des caisses privées. Il existe une dizaine de grands groupes d’assurance maladie privée. Grâce à un comparateur d’assurance maladie suisse, il est possible de sélectionner la caisse d’assurance maladie la plus adéquate selon votre situation et vos besoins en termes de santé.

À deux reprises, les citoyens de la Suisse ont eu à se prononcer sur la création d’une caisse d’assurance maladie unique. Mais le vote a été en faveur d’un refus et de la conservation des caisses d’assurance maladie privées. Le financement est différent selon les membres de la caisse. Mais la prestation est équivalente pour tous les affiliés. Le calcul de la prime se fait en fonction de la localité, de l’âge de l’assuré, mais aussi de la franchise qu’il aura choisie.

Il est possible de changer de caisse d’assurance maladie en lui faisant parvenir une demande de résiliation avant le 30 novembre. Pour les personnes qui ont des revenus restreints, il existe une caisse de soutien afin de les aider à régler leur prime. Ce sont les cantons qui fixent les conditions d’attribution de ces aides, selon le revenu, mais aussi le nombre d’enfants à charge.

En Suisse, peu importe la nationalité, il est obligatoire d’être assuré dans les trois mois qui suivent l’entrée dans le pays ou le premier jour de travail en Suisse. Il existe une souplesse pour les frontaliers, qui ont la possibilité de choisir une assurance maladie suisse ou dans leur pays d’origine. Ainsi, un frontalier français aura la possibilité d’adhérer à une caisse privée suisse ou de bénéficier de l’assurance maladie en France.

L’assurance maladie en France

Il s’agit d’un dispositif qui offre une couverture à un individu, afin qu’il puisse faire face à des dépenses liées à sa santé. L’assurance maladie garantit un accès universel aux droits afin de se soigner correctement. Même si la personne est sans travail, elle a droit à une prise en charge. La maladie, la maternité, l’invalidité et le décès sont couverts par les droits de l’assurance maladie. Un grand nombre de médicaments sont également remboursés.

L’assurance maladie fait partie de l’une des cinq branches de la Sécurité Sociale. Elle est prise en charge en majorité par l’État français. Mais force est de constater qu’avec les années, la prise en charge des frais tend à réduire. L’assurance maladie rembourse moins bien les frais médicaux et demande une participation aux affiliés. Certains médicaments sont même déremboursés. Il est parfois judicieux de faire appel aux services d’une complémentaire santé ou mutuelle. C’est particulièrement recommandé si vous devez faire face à des frais de dentiste, d’ophtalmologie ou encore de certains examens récurrents.

L’assurance maladie en Belgique

C’est l’un des pays qui propose le meilleur type de couverture maladie. Les tarifs sont particulièrement bas et les remboursements sont très intéressants. En Belgique, il est nécessaire d’avoir une assurance maladie si vous êtes un résident régulier dans le pays. L’affiliation à une caisse d‘assurance maladie est obligatoire pour les personnes de plus de 25 ans. Si vous avez moins de 25 ans et que vous n’êtes pas fiscalement indépendant, vous serez relié à l’assurance maladie de vos parents.

Il existe plusieurs caisses d’assurance maladie. Elles sont plus communément nommées mutuelles ou caisses mutualistes. En Belgique, il n’y a pas de restriction : toutes les caisses d’assurance santé accueillent tout public. En cotisant, vous aurez accès à des services de base égaux pour tous.

Si vous pensez avoir des besoins spécifiques pour des soins dentaires, ophtalmiques ou encore des besoins d’hospitalisation, il est recommandé de vous affilier à une couverture santé supplémentaire.

Pour les soins de base, vous pouvez opter pour la caisse auxiliaire d’assurance maladie invalidité. Elle est gratuite et offre une couverture de base sans possibilité d’options. Comme en France, la caisse maladie couvre aussi bien le congé de maternité que la maladie longue durée.

Ne négligez pas votre couverture sociale et votre assurance maladie, car en cas de gros problèmes de santé, vous serez pris en charge et pourrez vous soigner de manière convenable. Chaque assurance maladie possède ses conditions de remboursement et de prise en charge. Renseignez-vous pour prendre connaissance de ces particularités avant de vous engager avec une caisse d’assurance.