La France compte de nombreuses banques et il est parfois difficile de s'y retrouver dans les offres qu'elles proposent. Il est bon de faire un comparatif des principales banques pour savoir si son établissement bancaire est onéreux ou au contraire s'il est bon marché.

Quelles sont les banques les moins chères ?

Les banques traditionnelles telles que la Caisse d'Epargne ou BNP disposent d'une tarification déterminée annuellement. Cette tarification reste applicable pendant toute l'année civile. Il est bon de rappeler que les banques doivent avertir leurs clients avant de modifier la tarification applicable au moins 60 jours avant la modification. Un encart tarifaire est adressé, en principe, par voie postale pour informer les consommateurs des nouveaux prix applicables. La plaquette tarifaire est aujourd'hui très réglementée et il est aisé de comparer les prix dès lors que la plaquette est disponible. Les banques internet, c'est-à-dire sans réseau d'agences, sont nécessairement plus compétitives et plus attractives que les agences bancaires classiques. En outre, elles font généralement des offres promotionnelles aux prospects tout en respectant la réglementation très encadrée là encore. 

Comment comparer les offres bancaires ?

Il est important de ne pas tomber dans les pièges lorsqu'on compare des offres des différentes banques. Par exemple, le Crédit Agricole peut être très intéressant sur les frais de tenue de compte mais très onéreux sur les frais de garde d'un compte titre. Aussi au lieu de comparer toutes les lignes des plaquettes tarifaires, le consommateur a intérêt à vérifier les lignes qui le concernent le plus. Compte tenu du nombre de produits, il est évident que tout ne concerne pas un seul client. Enfin, il est très fortement conseillé de vérifier les tarifications des incidents de paiement. Un accident bancaire est vite arrivé suite à une perte d'emploi ou un divorce, et il est important de savoir les tarifs applicables pour ne pas s'enfoncer dans le surendettement à cause des frais de forçage et des commissions d'intervention. Là encore, il est important de se renseigner sur les obligations légales pour vérifier que la banque respecte bien ses obligations en la matière.