Votre enfant fait du piano, comment bien le choisir ?

 

Vous avez décidé d’apprendre à votre enfant à jouer d’un instrument de musique et il a jeté son dévolu sur les pianos, un choix intéressant, car l’apprentissage permet d’intégrer les bases du solfège et développe l’oreille musicale. Pour qu’il puisse progresser à son rythme, il est préférable d’acheter un instrument à installer dans votre domicile. Grâce à quoi il pourra s’entraîner dès que l’occasion se présente. De plus, une fois qu’il aura acquis les bases de la pratique, vous pourrez intensifier l’apprentissage en passant par un professeur particulier en mesure de donner des cours à domicile sur votre propre instrument, pratique.

 

Mais à la vue de l’offre large de modèles et du prix de ces instruments, mieux vaut faire son choix en connaissance de cause pour éviter les erreurs. Voici un guide pratique complet pour vous aider à faire votre achat. Du choix du modèle jusqu’au transport de piano, son installation et son entretien, découvrez tous les éléments pour faire le bon choix.

Claviers ou pianos ?

 

Deux catégories divisent cette grande famille instrumentale : les modèles numériques (claviers) et les pianos acoustiques. Les claviers ne sont pas appropriés pour les pianistes, ces instruments électroniques conviennent à la création de musique assistée par ordinateur (PAO).

Les claviers numériques

Par exemple, le synthétiseur et le clavier maître s’utilisent avec un ordinateur ou une table de mixage. Ce dernier s’apparente plus à un tableau de contrôle qu’à un instrument à part entière. Dans la famille numérique, on trouve également les claviers de scène qui sont un recours fréquent pour éviter aux pianistes qui donnent des concerts de transporter un piano entièrement.

 

Néanmoins les claviers n’offrent pas les mêmes conditions pour pratiquer : ils sont en général trop haut pour les pianistes, l’enfoncement des touches est très léger, leur nombre variable (61 à 88) et les instruments sont rarement assez stables pour jouer dans de bonnes conditions. Si vous voulez faire de votre progéniture un pianiste, mieux vaut se tourner vers les modèles acoustiques.

Les pianos numériques : idéal pour les enfants

Avec leurs 88 touches au « toucher lourd », leur pédale et un mécanisme instrumental hérité d’une technique d’orfèvre, les pianos sont de loin les instruments de prédilection pour faire de votre enfant un futur pianiste aguerri.

 

A cet âge-là difficile de savoir si votre petit va continuer la pratique pendant longtemps ou non, ainsi plutôt que d’investir une somme importante et de transporter un piano à queue qui peut peser plus de 600 kilos, les pianos droits (ou numériques) représentent une excellente alternative.

 

Transporter un piano droit est beaucoup plus aisé, il pèse entre 200 et 400 kilos en général et est nettement moins imposant qu’un instrument à queue. Si vous recherchez un objet pratique tout en offrant de bonnes conditions d’apprentissage à votre enfant : vous avez trouvé l’article idéal. Inutile de l’accorder, l’entretien est dérisoire, le prix plus accessible (environ 1000 €) et les conditions de jeu sont similaires à un modèle acoustique.

Transporter un piano d’étude

Le seul inconvénient surgit sur le long terme, si votre petit souhaite continuer la pratique, il risque de rapidement se lasser de son instrument numérique. Si vous sentez qu’il est pris d’une véritable passion optez pour un modèle d’étude ou à queue afin de sublimer son jeu. Tournez-vous vers l’occasion, avec de bons conseils vous trouverez des instruments de qualité à des prix peu éloignés des modèles numériques.

 

Pour du neuf, n’achetez pas un instrument en dessous de 3000 €. Sachez que transporter un piano d’étude ou à queue demande un savoir-faire particulier, il est donc préférable faire appel à des professionnels pour préserver sa mécanique et son état. Cliquez ici pour savoir comment transporter un piano dans les règles de l’art. En matière d’entretien, comptez une centaine d’euros par an pour l’accorder et le protéger contre les changements d’hygrométrie. L’avantage de ces instruments est qu’ils ont une décote faible, s’ils sont bien entretenus vous pourrez facilement en tirer un bon prix, même 10 ans plus tard.

 

Plus de conseils pour faire votre choix dans cet article.