Vous cherchez une destination intéressante pour passer quelques jours ou un week-end en septembre, en octobre, ou pendant les vacances de la Toussaint. Connaissez-vous l’île d’Oléron ? Au large de la Charente maritime, ce magnifique endroit vous livrera beaucoup de secrets d’histoire, de nature, mais aussi des choses tout à fait insolites. Pour être totalement dépaysé, choisissez de visiter l’île autrement.

Voir les Cairns sur la plage de Saint-Denis

C’est une des grandes curiosités de l’île d’Oléron. Sur les plages de galets blancs, les habitants, les visiteurs, les voyageurs se sont mis à empiler les pierres. Cet endroit de la plage est devenu une véritable œuvre d’art éphémère où s’amassent les sculptures naturelles. Cet endroit est très recherché par les vacanciers curieux venus du monde entier pour les cairns de Saint-Denis. C’est une pratique à la mode et certains artistes jouent à mettre les pierres en équilibre pour obtenir des formes surnaturelles.

Aller à la pêche à pied

La majeure partie des voyageurs qui viennent en vacances sur l’île d’Oléron sont également des amateurs de fruits de mer et de crustacés. Les producteurs d’huîtres de Marennes et d’Oléron figurent parmi les plus réputés de France. Dans chaque village, vous trouverez une poissonnerie pour vous composer des petits plateaux. Mais il n’est rien de plus agréable et amusant que d’aller ramasser soi-même son repas sur la plage. Aller à la pêche aux moules ou aux bigorneaux est un vrai plaisir à condition de veiller à respecter la réglementation en vigueur bien entendu.

Voir les écluses à poisson

Vous trouverez tout le long du littoral des sortes de petites barrières de pierres en forme de fer à cheval. C’est une vieille technique de pêche qui date du moyen âge et qui consiste à capturer les poissons en s’aidant des effets de marée. Aujourd’hui, la pêche y est réservée aux codétenteurs qui l’entretiennent régulièrement. Les pierres ne sont liées entre elles que par la vase et les huîtres, c’est pour cette raison qu’il ne faut pas chercher à les enlever. Les écluses sont en voie de disparition et font partie du patrimoine historique de l’île.