À l’approche de l’hiver, il est temps de vérifier l’état de la toiture de sa maison. Le froid, les intempéries et dans certaines régions de France la neige peuvent endommager considérablement le revêtement. Cela peut occasionner des fuites et dans le pire des cas des dégâts plus importants. Généralement, on le fait au printemps ou bien à la fin de l’automne. Voici quelques précieux conseils à respecter.

En quoi consiste l’entretien de la toiture ?

Selon les régions et l’ancienneté de votre maison, le toit peut être fait de tuiles, l’ardoise, le bois… Il peut aussi s’agir d’un toit-terrasse en béton ou encore d’un toit végétalisé. En fonction du revêtement, le nettoyage doit être plus ou moins régulier. Certains matériaux nécessitent un nettoyage annuel quand d’autres peuvent attendre 3 à 5 ans. D’abord, on retire les feuilles mortes ou les épines de sapin dans certaines régions. Ensuite, il faut parfois procéder à un démoussage avec des produits spéciaux. Enfin, on procède au nettoyage. Certains revêtements ne supportent pas le jet à haute pression qui peut les endommager. Dans ce cas, il vaut mieux faire appel à un professionnel du nettoyage de toiture qui utilisera du matériel et des produits adaptés. Enfin, au bout d’un certain temps, il faudra procéder au remplacement partiel ou total de la toiture.

Pourquoi faut-il entretenir sa toiture ?

Cet entretien est très important, car il permet à votre revêtement de durer plus longtemps. Dans certaines régions de France, où le taux d’humidité est plus important ou au bord de la mer, les toits s’abîment plus vite. Il est donc indispensable de faire un entretien plus régulier. Ensuite, cela évite les infiltrations d’eau et les fuites qui pourraient à terme créer des problèmes de moisissures dans votre maison ou tout simplement un dégât des eaux. Or, il se trouve qu’en hiver, les conditions climatiques rendent très difficiles les interventions de grande ampleur. Il vaut mieux prévenir que guérir dans ce cas.