L’impact sans cesse grandissant de la téléassistance est la preuve du développement du secteur des services aux personnes âgées au cours des 15 dernières années. En fait, vieillir est un passage obligatoire pour tous. Mais bien vieillir n’est pas a priori un acquis.

Puisqu’au fur et à mesure que nos parents prennent de l’âge, leurs besoins et leur santé évoluent. Un malaise, une chute ou un accident domestique sont donc très vite arrivés, surtout lorsqu’ils vivent seuls.

Mais il ne faudrait en aucun cas attendre la première chute, susceptible d’avoir des conséquences graves et irréversibles, pour se prémunir des risques. Les premiers signes de fatigue doivent déjà vous alerter qu’il est temps de faire bénéficier à vos parents de la téléassistance.

La téléassistance : qu’est-ce que c’est ?

C’est un service reposant sur un principe de sécurité, une réponse technologique adaptée aux vulnérabilités des personnes âgées qui ne désirent pas se retrouver en maison de retraite, encore moins se sentir dépendant à travers la présence presque permanente d’un auxiliaire de vie sociale.

En effet, elle permet à votre parent âgé vivant seul de passer chaque journée en toute sérénité, pendant que, de votre côté, vous êtes rassuré quant à sa bonne santé et sa sécurité.

De quoi s’agit-il concrètement ?

La téléassistance permet à votre parent de contacter immédiatement un centre d’appel d’urgence (disponible chaque jour à n’importe quelle heure) grâce à un système de micro haut-parleur, en cas de malaise ou de chute, afin qu’assistance lui soit portée. La mise en contact peut aussi être automatique.

Selon les besoins et les préférences, une téléalarme peut être installée au domicile de votre parent. Mais encore, l’outil de téléassistance peut se présenter :

Comment fonctionne la téléassistance ?

Quel que soit l’endroit où le besoin se fait sentir, il suffira pour votre parent d’appuyer sur le bouton du dispositif pour déclencher l’alerte.

En effet, celui-ci dispose généralement d’un accéléromètre ou autre type de détecteur de chute ou de fumée automatique, d’un capteur d’altimétrie, d’une géolocalisation et même d’une téléassistance mobile, qui permettent en un temps record de recueillir tous les détails nécessaires sur l’état de santé et la situation du senior.

Ainsi, en fonction de la gravité de la situation, un proche ou un voisin sera contacté pour porter assistance. Et si besoin est, une équipe de secours sera dépêchée sur les lieux pour le secourir.

Certains dispositifs de déclenchement de l’alerte peuvent aussi être automatiques.

Aménager et sécuriser le logement

Pour optimiser et rendre l’impact téléassistance conséquent pour vos parents, il est important de procéder à l’adaptation et la sécurisation du logement, selon certaines règles et normes qui vous seront précisées par un infirmier ou un ergothérapeute.

Il s’agira principalement des pièces les plus utilisées telles que :

  • Le séjour et la salle à manger ;
  • La chambre et sa salle de bain ;
  • La cuisine, l’entrée et le couloir ;
  • Les escaliers, etc.

Vous veillerez également à ce qu’il y ait, selon la situation sanitaire de votre parent, des objets indispensables tels que :

  • Une horloge ;
  • Un cadre de photos numériques ;
  • Un aide-mémoire vocal ;
  • Un téléphone illustré, etc.

Si vous désirez en apprendre plus sur l’impact de la téléassistance, cet article traite suffisamment du sujet.

L’impact de la téléassistance : un état des lieux

Chaque année, plus de 6 millions d’appels d’urgence et 130 000 sollicitations des services de téléassistance sont enregistrés, témoignant du besoin réel et de l’impact de la téléassistance sur la vie des personnes âgées.

Or, puisque le développement de ces services est lié de manière intrinsèque aux transformations démographiques, nous pourrions atteindre à davantage de recours à la téléassistance pour assister les parents.